1. Accueil
  2. Notre actualité
  3. Information sur la vaccination par la médecine du travail

Information sur la vaccination par la médecine du travail

Depuis le 25 février, et en application du Protocole pour la vaccination contre la Covid-19 par les médecins du travail au moyen du vaccin AstraZeneca, du 16 février 2021, les médecins du travail peuvent administrer le vaccin d’AstraZeneca aux salariés volontaires âgés de 50 à 64 ans et atteints de comorbidités.
Les pathologies présentant un risque de comorbidité permettant la vaccination par le médecin du travail sont les suivantes:

 – pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

– diabète non équilibré ou compliqué ;

– pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;

– obésité avec indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 ;

– cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

– cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

– immunodépression congénitale ou acquise ;

– syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;

– maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive ;

– cancers et maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

– maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

– personnes transplantées d’organes solides ;

– personnes transplantées par allogreffe de cellules-souches hématopoïétiques ;

– poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;

– certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) ;

– trisomie 21.

La vaccination est volontaire et confidentielle. Aussi,si vous avez plus  de 50 ans, et que vous souhaitez vous faire vacciner par la médecine du travail, il vous appartient de prendre, vous-mêmes, rendez-vous auprès du service de santé au travail (SST).

L’équipe infocovid

#prenez soin de vous

Activer les notifications

L'activation des notifications permet de rester informé des dernières nouveautés de l'application.
La version de votre navigateur est obsolète.

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger